top of page
  • Innovafood

LES JEUNES SONT-ILS DES GRANDS CONSOMMATEURS DE FRUITS ET LÉGUMES ?

Tous les chiffres sont tirés de l’enquête IFOP, intitulée Les jeunes et leur consommation de fruits et légumes, réalisée en 2023.



L'évolution des habitudes alimentaires chez les jeunes est de plus en plus marquée par un intérêt croissant pour les fruits et légumes frais. En effet, selon l’étude réalisée par IFOP, 88% des 18-30 ans déclarent avoir du plaisir à manger ces aliments frais et savoureux. En outre, au cours des 12 derniers mois, 70% des 18-30 ans disent avoir modifié leur consommation alimentaire en mangeant plus de fruits et légumes frais.



Les jeunes s’orientent de plus en plus vers le végétal


La volonté d'adopter une alimentation de plus en plus végétale est palpable chez les jeunes. En effet, 4 jeunes sur 10 interrogés au cours de l’étude, optent pour une alimentation principalement axée sur la consommation végétale. De plus, 65% des jeunes expriment le souhait d'évoluer vers un régime de plus en plus végétal, ce qui représente une augmentation de 13 points par rapport à la moyenne de la population.


Parmi les jeunes interrogés, 25% se décrivent comme flexitariens, 6% comme pescétariens, 4% comme végétariens et 4% comme végétaliens. Les femmes sont légèrement plus nombreuses que les hommes à adopter un régime principalement végétal, avec 41% contre 36%. De plus, les diplômés du supérieur sont plus enclins à suivre un régime végétal, avec 54% d'entre eux, contre 29% des jeunes non diplômés ou ayant un niveau CAP/BEP.


Cette tendance vers une alimentation végétale est motivée par des considérations de santé publique et environnementales. Près de 78% estiment qu'adopter un régime plus végétal serait bénéfique pour la santé publique, et 76% pensent que cela contribuerait à limiter nos impacts sur l'environnement et la planète. Ces chiffres sont respectivement 10 et 12 points plus élevés que la moyenne de la population.



Mais des obstacles limitent leur consommation de fruits et légumes


Certains obstacles persistent dans l'adoption d'une alimentation riche en fruits et légumes. Près de 6 jeunes sur 10 (59%) avouent ne pas consommer cinq portions de fruits et légumes par jour pour différentes raisons.


La principale cause est un manque de moyens financiers pour acheter une quantité suffisante de ces aliments (45%). Ainsi, 85% des 18-30 ans seraient prêts à utiliser un chèque alimentaire spécifique pour augmenter leur consommation de fruits et légumes frais.


Une autre cause citée par certains jeunes, concerne le fait que les fruits et légumes frais sont moins pratiques à manger en raison de l'épluchage et du temps de préparation (28%), voire difficiles à cuisiner (28%). C’est pourquoi, il est intéressant de proposer des fruits et légumes prédécoupés et prêts à l’emploi. C’est un moyen d’aider les jeunes à consommer plus de fruits et légumes frais.



Cette volonté de passer à une alimentation plus saine et respectueuse de l'environnement témoigne de la conscience croissante de cette génération quant aux enjeux liés à la santé, à l'environnement et à la cause animale. Ainsi, les jeunes manifestent un véritable engouement pour les fruits et légumes, avec une propension à adopter des régimes alimentaires principalement végétaux. Malgré certains obstacles financiers et pratiques, les jeunes expriment leur volonté de prendre des mesures concrètes pour améliorer leur alimentation, et sont même prêts à utiliser des incitations spécifiques pour augmenter leur consommation de fruits et légumes frais.


Comentarios


bottom of page